édition 2013

Toutes les réactions, tous les comentaires ....

Résultats du sondage post-coupe du pétrole 2013

C’est la première fois que nous organisons un sondage demandant individuellement à tous ceux qui ont un jour participé à une Coupe du Pétrole entre 2007et 2013 :
  • Pour ceux qui avaient participé à la Coupe 2013, leur avis sur celle ci.
  • Et pour l’ensemble, leurs souhaits pour les futures Coupes.
Le questionnaire à été envoyé à 460 personnes. Nous avons reçu 148 réponses dont 110 venant de personnes ayant participé à l’édition 2013 (sur 168 participants), ce qui représente une participation significative.

Lire la suite

Les photos de l'édition 2013

En 2012, le bureau a décidé d'organiser un reportage photo de la Coupe du Pétrole.
Philippe Dervieux de CGG, amateur très éclairé, a proposé ses services et nous avons mis à sa disposition la logistique nécessaire (location semi-rigide, hébergement, ...).
Cette initiative ayant été très appréciée par l'ensemble des participants, nous avons renouvelé l'opération cette année.

Nous publions les photos sélectionnées par Philippe ainsi que le lien pour télécharger le CD contenant les photos et un diaporama en format exécutable lisible sous Windows.

L'accès est reservé aux membres du site. Si vous n'avez pas encore de compte, il suffit d'en créer un dans la zone réservée

Cliquer ici pour accéder aux albums

SBM OFFSHORE : Et de 3 !

Bravo à SBM Offshore pour son 3ème titre consécutif, égalant ainsi la performance passée d'IFP (IFPEN). La lutte fut intense avec SubSea 7, le podium étant complété par PERENCO 2, à la lutte avec FMC et IFP SCHOOL-IFP TRAINING.

Les régates furent disputées avec 6 manches courues et 4 vainqueurs : SBM OFSHORE (2), SubSea 7 (2), IFP SCHOOL IFP TRAINING (1) et SAIPEM (1)

La manche spéciale (contre la montre pour la remontée de la Charente) a été remportée par PERENCO 2

Un grand merci à tous les équipages pour leurs talents de régatier, d'animateur de soirées et de diffuseur de bonne humeur.

Lire la suite

Lundi 7 octobre

Rédaction Geosail

Départ matinal du bassin à flots de Rochefort. Le jour commence juste à poindre lorsque les premiers bateaux qui descendent la Charente au moteur passent sous le pont transbordeur. 1 heure et demie plus tard , les 24 concurrents qui ont bénéficié du courant descendant du fleuve, se retrouvent au Sud de l’île d’Aix où le vent de Nord-Est souffle aux alentours de 6 nœuds.

Le comité a mouillé la ligne de départ tout prés de Fort Boyard et les voiliers en attendant les retardataires ont tout le loisir de contempler l’édifice en testant la ligne.

Le départ est lancé sous pavillon noir après 1 premier rappel général. Le parcours côtier fera virer les bateaux à la bouée de dégagement située au Sud Ouest de l’île d’Aix, puis les régatiers remonteront sur un seul bord de près vers la Ouest Minimes et finiront par un aller retour Ouest Minimes – Roche du Sud. En fin de parcours à l’approche de La Rochelle le vent est monté d’un cran et souffle aux environ de 15 nœuds, de quoi rendre la régate intéressante à bord et vue de l’extérieur.

En fin de course, la marée est encore basse et les bateaux ne peuvent rentrer au port des Minimes. Le comité décide d’envoyer la seconde course spéciale, non inscrite au classement . Départ au largue sous spi , cap au 180 pour la bouée de dégagement sur tribord et départ vers l’Ouest à la recherche de la marque suivante dont chaque équipage doit reconnaître la position par un jeu de devinette inclus dans le programme du long week-end.

Les premiers bateaux sont déjà au delà du phare du Lavardin , proche de l’île de Ré quand le comité envoie le pavillon N annulant de fait cette course. L’heure avançant, les contraintes d’organisation du retour des régates  obligent à rejoindre le port des Minimes où l’habituelle cérémonie de remise des prix clôturera ces 5 jours de l’édition 2013.

Lire la suite

Dimanche 6 octobre

Rédaction Geosail

Vent nul dès la sortie du port. La mise à disposition du comité de course de 10h00 sera retardée de plus d’une heure, la mer miroir ne se ridant guère dans cette pétole matinale. Les équipages en profitent pour récupérer des agapes de la veille :-) . A 11h50, dans un vent au 130 de moins de 5 nœuds, la course 6 est lancée. Rappel général de la flotte qui avec les petites risées a envie de cavaler un peu trop tôt au delà de la ligne de départ ! La procédure suivante se fera sous pavillon noir, la flotte se présente prudemment sur la ligne et part en direction de la bouée de dégagement qu’elle laissera sur tribord pour ensuite rejoindre sous spi la cardinale Roche du Sud . Hélas très vite le peu d’air retombe et pour la queue de flotte un long calvaire commence , notamment pour lutter contre un léger courant contraire. Les plus observateurs mouilleront l’ancre et blufferont leurs adversaires proches qui n’ont rien remarqué  en simulant des actions sur les voiles, laissant croire à des réglages optimaux :-) .

Au bout d’une heure de course la flotte est scotchée à 3 NM dans le Nord de Fort Boyard. Mais peu à peu, un léger souffle fait son apparition et permet progressivement la remise en route des Grand Surprise qui peuvent maintenant re-hisser leur spinnaker et naviguer à petite vitesse.

Pas suffisant pour permettre aux premiers de franchir la ligne dans la limite de temps impartie et aux derniers de se présenter à l’heure aux portes du port de Rochefort, le comité annule donc cette course 6 !

15 minutes plus tard, le léger souffle se maintient et grimpe de 2 à 3 nœuds, trop tard… Le comité envoie donc le contre la montre, épreuve hors classement où chacun décide de son passage de la ligne de départ et déclenche ainsi un pointage chronométré qui sera interrompu lorsque le bateau franchira la ligne d’arrivée au niveau du pont transbordeur sur la Charente. Courant favorable et vent forcissant (~ 8 nœuds), les voiliers peuvent enfin s’amuser principalement sous spi sur cette remonté du fleuve au milieu des roseaux, des vaches,  des cabanes de pêche et autres carrelets. Un spectacle toujours étonnant et nouveau pour beaucoup, de quoi oublier les longues heures à patienter que le vent daigne se manifester !

Une fois les bateaux à quai dans le bassin de plaisance de Rochefort, les équipages se retrouvent pour une visite privée de musée de la Marine et pour le cocktail qui clôt cette 3eme journée de course. Bilan comptable nul, aucun point n’étant marqué aujourd’hui , donc classement inchangé par rapport à la veille …

Lire la suite

Samedi 5 octobre

Rédaction Geosail

Vent de Nord Est en sortie du port des Minimes, mais le ciel s’assombrit vite. La brise de terre tombe vite et le vent tourne de manière très instable. Le comité retarde le départ du parcours côtier (course 3) et lance finalement avec 1 heure de retard dans un vent évanescent de secteur Nord Est. Après une bouée de dégagement franchie avec peine tellement le vent se fait rare, la flotte s’élance sous spi vers le large et la cardinale Ouest de la Roche du Sud.  Une fois la Roche du Sud laissée sur tribord, un long louvoyage vers la bouée Marianne aux abords du Pont de Ré est au menu de cette mi-journée.

Arrivée à la bouée proche de la plage de Sablanceau, le comité décide un changement de parcours car le vent reste de l’ordre de 5 nœuds et passer le pont comme le prévoyait le parcours initial rallonge trop le temps de course. Direction donc la cardinale Ouest Minimes aux abords de La Rochelle. bataille d’empannages le long du port de pêche et de la plage de Chef de Baie puis au grand largue vers la ligne d’arrivée où le vent monte un peu. Belle performance de CGG qui n’a rien lâché et termine finalement 10ème d’une course très mal engagée !!!

En ce début d’après-midi, le thermique se lève progressivement et permet au comité de revenir à des parcours construits (parcours banane). la course 4 sera lancée par une mer belle et un vent de 10 nœuds. 

La course 5 est l’occasion pour tous de se faire plaisir, le vent est monté aux environs de 15 nœuds, le clapot se forme et le ciel devient bien ensoleillé … Des conditions parfaites, si bien que les concurrents trop pressés d’en profiter volent le départ de la course 5 et oblige le comité à renvoyer une nouvelle procédure, cette fois sous pavillon noir. 4 équipages se feront disqualifier pour avoir voulu être trop gourmands et franchi la ligne dans la dernière minute…  Au final belle journée de régates et de belles images pour tous les concurrents qui passent la ligne d’arrivée avec le sourire …

Lire la suite

Vendredi 4 octobre

Rédaction Geosail

Vent faible de sud, ciel couvert , jolie houle résiduelle d’environ 1m toute la journée.

Après un retard de la première course pour faute de vent établi, les 24 concurrents s’élancent pour leur première course consistant en 2 tours sur un banane d’ 1 NM de long. Les petits airs matinaux permettent néanmoins de boucler cette première course en 1 heure et de retrouver déjà aux avant-postes les leaders du classement de 2012. Pour la seconde course, le courant légèrement traversier joue des tours aux 24 acteurs, et au moment du départ la grand majorité ayant déjà franchi la ligne, le rappel général est envoyé par le comité. La procédure de départ relancée se fera sous pavillon noir, c’est à dire que tout bateau au dessus de la ligne dans la dernière minute avant le départ sera disqualifié pour cette course. A ce jeu, c’est l’équipage Total qui se fera flasher !
Le vent mollit fortement et dans la longue houle, les écarts se creusent entre les premiers et leurs poursuivants. Le temps limite pour franchir la ligne d’arrivée moins de 20′ après le premier menace les derniers équipages, mais finalement tous seront classés.

Fin de course 2, le vent est totalement tombé, le ciel toujours couvert ne laisse espérer aucune amélioration. Le comité renvoie les 24 équipages à terre. Tous seront donc à l’heure pour assister à l’assemblée générale de l’ACPV. En fin de soirée une vedette-catamaran attend tout ce beau monde dans l’avant port, la petite virée en mer programmee permettra d’ assister à un joli coucher de soleil … retour à quai dans le vieux port vers 20h15 pour un cocktail apprécié de tous

Lire la suite

Jeudi 3 octobre 2013

Rédaction Geosail

Préparatifs des équipages, chaine d’inscription et retrouvailles entre les familiers de l’épreuve, la Coupe est lancée du coté terre …

Rendez vous des skippers demain vendredi 8h00 pour le lancement coté mer …