EVOLEN au finish devant PERENCO

 

Il aura fallu attendre l'ultime régate et la remontée sous spi vers Ouest Minimes, pour que cette 38ème édition de la Coupe du Pétrole de Voile délivre son Vainqueur, EVOLEN, qui devance au finish PERENCO de seulement quelques longueurs.

Il est difficile de dissocier ces deux équipages performants, tant ils ont dominé l'épreuve (4 victoires chacun)

Perenco evolen compresse
Evolen podium compresse

 

La joie était grande du côté de EVOLEN. Cette Association, dont la raison d'être est précisément de rassembler et promouvoir les entreprises et personels du secteur, a su constituer une équipe performante et très sympathique, associant Ponticelli, Entrepose group, Doris Engineering, Prosernat, D2M, et Oceanide.

EVOLEN, longtemps 2ème de l'épreuve, mais toujours au contact de PERENCO, a su se surpasser dans la dernière régate pour remonter son adversaire et l'emporter au finish. Bravo à eux.

 

Grosse déception chez PERENCO. Cette équipe, tout aussi sympathique et très bien préparée, a fait toute la course en tête, avant que quelques aléas de course ne viennent contrarier la performance de ces excellents marins. Bravo à eux aussi. Les efforts de cette année seront porteurs de succès la saison prochaine ...

Auteur d'une belle remontée au classement, TECHNIP-FMC décroche la 3ème place, avec la satisfaction d'avoir remporté une régate, ... et de terminer les régates avec moins de points qu'au soir du 1er jour. 

Nos très fidèles amis anglais de TRELLEBORG, privés de justesse du podium, sont enfin récompensés par une belle 4ème place, après plusieurs années d'une présence toujours saluée au sein de la flotte.

L'Equipage de ALE Heavylift, rassemblant 7 nationalités différentes, s'est vu remettre le Prix spécial du Jury.

 Ambiance toujours aussi chaude et sympathique autour de cette 38ème Coupe du Pétrole, bien aidée par une météo estivale.

L'escale "dégustation d'huitres" à St-Denis d'Oléron, et la Soirée des Equipages à l'espace Encan, ont encore été de grands moments de convivialité révélateurs d'un excellent état d'esprit au sein des équipages.

Seule ombre au tableau, nous avons du déplorer l'abandon de l'équipage de SAIPEM, après un talonnage sur le plateau Nord des Baleineaux. La quille du bateau est endommagée et deux équipiers ont été légèrement commotionés.

 
Ajouter un commentaire